Le Store le plus complet du web !
  • Menu
  • Menu
Récupérateur de chaleur cheminée ou un poêle à bois

Récupérateur de chaleur : maximisez l’efficacité de votre cheminée ou poêle à bois

L’hiver approche à grands pas et avec lui, le besoin de chauffer nos maisons. Si vous possédez une cheminée ou un poêle à bois, avez-vous déjà envisagé d’optimiser leur rendement grâce à un récupérateur de chaleur ?

Cet équipement peut en effet permettre de maximiser l’efficacité de votre système de chauffage tout en réalisant des économies d’énergie. Dans cet article, nous allons explorer les avantages et le fonctionnement d’un récupérateur de chaleur pour cheminée ou poêle à bois. Préparez-vous à passer un hiver au chaud sans faire exploser votre facture énergétique !

Comprendre le fonctionnement d’un récupérateur de chaleur

Lorsque nous utilisons un poêle à bois ou une cheminée, une grande quantité de la chaleur produite est perdue. Pour minimiser ces pertes et optimiser l’efficacité du système de chauffage, l’utilisation d’un récupérateur de chaleur est recommandée.

Ce dispositif, aussi appelé répartiteur, est installé sur la cheminée ou le poêle et capte les calories émises pour les redistribuer dans différentes pièces de la maison. En plus d’améliorer la distribution de la chaleur, il permet également de réduire les factures d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

Lire aussi :  Grande distribution : la "shrinkflation" impacte les produits à bas prix

Récupérateur de chaleur cheminée

Les bénéfices d’un récupérateur de chaleur

L’installation d’un récupérateur de chaleur offre plusieurs avantages. En premier lieu, il améliore l’efficacité du système de chauffage en redistribuant la chaleur captée dans les différentes pièces de la maison. De plus, en réutilisant les calories perdues, il permet de réaliser des économies sur les factures d’énergie.

Enfin, ce dispositif contribue à la protection de l’environnement en limitant les émissions de gaz à effet de serre. Selon l’ADEME, une cheminée à foyer ouvert peut perdre jusqu’à 85 % de sa chaleur. L’utilisation d’un récupérateur peut donc significativement réduire ces pertes et optimiser l’utilisation des ressources énergétiques.

Récupérateur de chaleur cheminée et poêle à bois

Choisir le bon type de récupérateur de chaleur

Pour les poêles à bois et les inserts, deux types de systèmes sont disponibles : le récupérateur à prélèvement direct et l’échangeur à air. Le premier est moins coûteux et plus facile à installer, captant directement la chaleur pour la redistribuer dans le logement. L’échangeur à air, bien que plus cher, offre une performance supérieure en captant l’air chaud des conduits d’évacuation.

Lire aussi :  Les 10 meilleurs climatiseurs portables à double tuyau (guide d'achat) en 2024

Pour les cheminées, on peut opter pour un récupérateur à air ou à eau. Le premier est simple à installer avec un rendement convenable tandis que le second, bien que plus complexe à mettre en place, offre un rendement plus élevé en se connectant au système de chauffage central.

Luke